Magasins
Compte Panier
copeaux de broyeur

Comment choisir son broyeur

Vous avez taillé vos haies et arbustes pour l’hiver !  Alors vous devez vous débarrasser les branches et déchets végétaux qui encombrent votre jardin ! N’ayant pas le droit de les brûler à l’air libre (jusqu’à 450 € d’amende), les allers-retours à la déchetterie ne vous enchante pas! Il est peut-être temps d’investir dans un broyeur de végétaux ?

Son fonctionnement

Le broyeur de végétaux c’est le même concept qu’un compost, il permet de recycler les déchets alimentaires en les laissant se décomposer pour obtenir un engrais vert tout simplement.

Le principe d’un broyeur à végétaux est simple.

Introduisez les branchages dans la trémie au fond de laquelle des couteaux broient et découpent afin de réduire leur volume.
Les copeaux obtenus sont idéal pour votre compost ou pour un paillis au pied de vos massifs. En effet, ces déchets verts protègent vos plantes, améliorent la fertilité de votre sol, tout cela sans frais !

Pour récupérer les végétaux déchiquetés à la sortie de votre broyeur, il existe deux solutions selon les modèles:

  • soit l’éjection se fait vers le bas dans un bac de ramassage ou dans une bâche préalablement installée.
  • soit l’éjection se fait en hauteur, en installant une brouette ou une remorque pour les récupérer.

Le broyeur à végétaux a plusieurs avantages. En effet, en recyclant les déchets alimentaires sous forme d’engrais vert permet déjà de nettoyer votre jardin, de fabriquer un

amendement naturel et aussi de protéger vos massifs contre le froid et la sécheresse.

Il existe de nombreux modèles de broyeurs à végétaux, alors voyons ce qui vous correspondrait !

Thermique ou électrique ?

Un broyeur électrique est adapté pour des jardins de petites superficies.
Plus économique, moins bruyant (vos voisins vous en remercieront) : cette solution est pratique pour un usage ponctuel.
Un broyeur électrique posera problème si votre terrain est trop grand.

A l’inverse, un broyeur thermique est adapté aux grands espaces verts.
Sa puissance assure un broyage efficace en limitant les risques de bourrage. Ainsi, il est possible d’éliminer des bois plus solides comme les résineux ou simplement broyer plus de branches à la fois pour un gain de temps non négligeable.

Le choix du système de coupe selon vos besoins

Chaque broyeur a son système de coupe. Choisissez ce dernier selon vos besoins. Pour  ça, posez vous quelques questions comme : Quels végétaux je veux broyer ? Quelle est la grosseur des branches ? Il y a quatre systèmes de broyage.

Le broyeur à disque porte-lames : Utilisé pour une superficie de moins de 300m2 et de façon occasionnel et peut broyer des branchages jusqu’à seulement 35 mm de diamètre. Ce système est rapide et demande peu d’entretien. Avec ce broyeur, vous obtenez du broyat très fin qui peut servir pour du paillage. Seul inconvénient, il est bruyant et sensible au bourrage.

Le broyeur à rotor : Utilisé pour un grand terrain, il comprime les végétaux pour les écraser. Il peut broyer des branches jusqu’à 50mm de diamètre et son broyat est plus adapté au compost. Il convient a utilisation régulière.

Le broyeur à turbine : Il fonctionne de la même manière que le rotor mais il est plus performant. Il broie les bois très dur comme celui des arbres fruitiers et les branches de plus de 50mm de diamètre.

Autres critères

Outre la superficie de votre terrain, votre choix peut se porter sur tel ou tel modèle en fonction du confort d’utilisation qu’il apporte et de votre budget. Nous avons parlé du mode de sortie des copeaux, soit dans un bac, soit en hauteur.  Vous choisirez celui qui vous semble le plus adapté  pour transporter vos déchets, en tenant compte de la distance  du broyeur au compost par exemple.
Vous aurez sûrement à déplacer votre broyeur, dans ce cas un modèle plus léger et des roues plus grandes sont des atouts qui faciliteront vos déplacements.

Derniers conseils pour bien utiliser votre broyeur

Gardez les enfants éloignés de votre broyeur ! D’une manière générale, restez toujours à côté de la machine quand elle est en marche.
Rappelez-vous qu’un broyeur est un investissement dans le temps, méfiez-vous des premiers prix.
Il vaut mieux investir quelques dizaines d’euros de plus pour du matériel de qualité et durable tout en s’assurant un SAV correct.
Par conséquent, pour un choix plus sûr, demandez conseil auprès de votre expert Mr Jardinage qui vous renseignera en fonction de vos besoins.

amende feu végétaux

 

Découvrez d’autres articles afin d’entretenir votre jardin

Bien choisir son scarificateur : tous nos conseils et astuces (mr-jardinage.com)

Le guide pour bien choisir sa tondeuse à gazon électrique (mr-jardinage.com)

Motobineuse et motoculteur : comment choisir l’équipement adapté ? (mr-jardinage.com)

Vous avez encore un doute sur le meilleur choix ? Demandez conseil à Monsieur Jardinage.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mentions Légales